Domaine Dou Bernès

BienvenueBienvenue.html
Notre HistoireNotre_Histoire.html
Vignoble et appellations
Notre domaineNotre_domaine.html
Nos vinsNos_vins.html
ContactContact.html
Venir à AydieVenir_a_Aydie.html
ActualitésActualites/Actualites.html
Au fil des saisonsAu_fil_des_saisons.html
 

Madiran rouge

La zone de production chevauche trois départements : le Gers, les Hautes-Pyrénées et les Pyrénées-Atlantiques.

Le vignoble de Madiran est très ancien. À l’époque gallo-romaine, les vignes sont très présentes et le vin également, comme en témoignent les vestiges locaux de l’époque, notamment la mosaïque de Taron qui représente une vigne. Le commerce du vin est également florissant mais demeure surtout local. La véritable structuration du vignoble débute avec la fondation du monastère de Madiran en 1030. Très vite, la renommée du vin de Madiran sera assurée par les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle empruntant la voie Aire-sur-l’Adour-Lescar, passant par Saint-Mont et Madiran.

Les crises du XVIIIe siècle et du XIXe siècle vont freiner son essor. Avec le phylloxera, c’est la quasi disparition du vignoble.

Heureusement, les vignerons replantent, sélectionnent les meilleurs terrains et se regroupent en un syndicat en 1906 et obtiennent, à force de travail et de volonté, la première délimitation du terroir Madiran en 1909. Le 10 juillet 1948, leurs efforts sont récompensés : les vins de Madiran et Pacherenc du Vic-Bilh accèdent au rang des AOC.

C’est un vin rouge de couleur rubis sombre fortement charpenté et extrêmement tannique, dont la personnalité provient d’un cépage plutôt rare et difficile à apprivoiser dit-on, le Tannat, souvent assagi par du Cabernet franc, du Cabernet-Sauvignon et du Fer Servadou (ou Pinenc), un autre cépage régional.

Du fait de ses caractéristiques uniques, le Madiran est un vin qui, simple vin de table ou grand vin de cave, n’est jamais acide au goût.

Pacherenc du Vic Bilh

L’aire d’appellation Pacherenc du Vic-Bilh se confond avec celle du Madiran et entre également dans l’aire d’appellation Béarn. L’AOC Pacherenc du Vic-Bilh a été obtenue par décret du 10 juillet 1948 et concerne les seuls vins blancs issus de ce terroir.

Les cépages principalement utilisés pour le vin de Pacherenc du Vic-Bilh sont l'Arrufiat, le Courbu, les Gros et Petit Manseng, le Sauvignon, et le Sémillon. Les deux tiers des vins de Pacherenc du Vic-Bilh sont des vins blancs secs, le reste de la production étant constituée de vins moelleux. Ces derniers ne sont pas élaborés grâce à la technique de la pourriture noble comme dans le bordelais, mais par perte en eau du raisin sur pied, le passerillage.